Direction

Les Symphonistes d’Octodure bénéficient d’une double direction. En effet, la direction musicale est assurée par Damien Luy et la direction artistique par Joachim Forlani.

Direction musicale

Damien Luy, direction musicale des Symphonistes d’Octodure

directeur.musical@symphonistes-octodure.ch

Damien Luy

Né en 1980, Damien Luy mène dès l’âge de 7 ans des études de piano au Conservatoire de Sion et décroche en 2001 un diplôme professionnel avec mention « excellent » puis en 2004 (classe de Cornelia Venetz), un diplôme de concert avec « les félicitations du jury » au Conservatoire Supérieur et Académie Tibor Varga de Sion (classe de Dominique Weber).

Lauréat de la bourse de la Fondation Madeleine Dubuis, il entreprend ensuite des études de musique de chambre à l’École Normale de Musique de Paris (classe de Devy Erlih) et de musicologie à l’Université de Paris IV-Sorbonne, avant d’obtenir un master en musicologie de l’Université de Genève sous la houlette du Professeur Étienne Darbellay.

En 2017, Damien Luy obtient un Diplom of Advanced Studies en direction d’orchestre décerné par la Haute École de Musique de Berne (classe de Florian Ziemen). Ses études et ses projets musicaux l’ont amené à collaborer avec l’Orchestre de Chambre du Valais, l’Orchestre Philharmonique Romand, l’Orchestre du Collège et des Jeunesses Musicales de St-Maurice, l’Ensemble Baroque du Léman, l’Ensemble Baroque de Joux, le Berner Mediziner Orchestra, le Berner Kammerorchester ainsi que la Philharmonie Baden-Baden.

Impliqué dans le monde choral valaisan, il a été membre puis co-président de la Commission de musique de la Fédération des Sociétés de Chant du Valais. Depuis 2005, il est à la tête de l’Ensemble Vocal de Martigny et du Chœur du Collège de St-Maurice où il est également professeur de musique. Pour la saison 2018/2019, il a été mandaté par la Haute Ecole de Musique VD-VS-FR pour en diriger le chœur.

Direction artistique

Joachim ForlaniJoachim Forlani, direction artistique et clarinette

Clarinettiste né à Lausanne en 1988, Joachim Forlani se fait remarquer très tôt en gagnant entre autres le Prix pour la meilleure interprétation de l’œuvre imposée au 57e Concours International de l’ARD à Munich, le 1er prix du Concours International Marco Fiorindo de Turin, le 3ème prix des Concours Internationaux Premio Citta’ di Padova et Saverio Mercadante de Noci.

Titulaire d’un Diplôme de Soliste avec les félicitations du jury, ainsi que du prix Paderewski à l’issue de ses études au Conservatoire de Lausanne, il bénéficie du Prix d’études du Pour-cent culturel Migros et se perfectionne durant trois ans auprès de Michel Lethiec à Nice.
Appelé régulièrement comme première clarinette solo au sein du Sinfonietta de Lausanne, Joachim Forlani a été invité pendant plusieurs années par Tugan Sokhiev comme clarinette solo de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

Il s’est entre-autres produit en soliste avec l’Orchestra di Padova e del Veneto, l’Orchestre Philharmonique de Freiburg im Breisgau, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, Le Sinfonietta de Lausanne, le Philharmonisches Orchester Budweis, l’Orchestre de la HEM de Lausanne, l’Orchestre de Ribaupierre (Vevey).

Très actif dans le domaine de la musique de chambre, il est le fondateur, entre-autres, de l’Ensemble Opera Viva (deux clarinettes – cor de basset – deux soprani – baryton), ainsi que de l’Ensemble valaisan Cabaret 21 (soprano – violon – clarinette – violoncelle – piano) pour lesquels il a réalisé à ce jour plus de 300 arrangements et compositions.

Il crée également en 2015 un festival de musique classique dans le canton du Valais, Les Musicales de Champex-Lac, dont il est le directeur artistique.

Joachim Forlani est publié chez les Editions Musicales Billaudot (Paris). Il est l’auteur de pièces de musique de chambre, de mélodies pour soprano, ainsi que de très nombreuses fantaisies et transcriptions pour son instrument. Ses arrangements pour divers ensembles à vent ont été créés notamment lors du Festival de Musique de Menton, du Festival Pau Casals de Prades, du Festival des Jeunes Musiciens de Varsovie, du New Year Music Festival de Gstaad, du Festival Le Bois qui Chante de Château-d’Oex.